Publié dans Hennés colorants, Les flops (produits ou recettes), Spécial cheveux noirs, tests de produits

J’ai testé … Le henné biologique de Perse – noir –

 

Hier en allant faire un tour dans mon magasin bio, je trouve ce henné noir , et moi et le henné noir, comment dire, c’est une longue histoire d’amour. Entre le henné noir, l’indigo et tous les mélanges et hennés testés jusqu’à ce jour, trouver un henné que je n’ai jamais testé, c’est un défi

La présentation du produit

dans une boite cartonnée solide, bien pour glisser dans le sac ou mettre dans un sac de course, pas fragile, déjà un bon point


à l’intérieur, un sachet avec la poudre , un papier explicatif (mode d’emploi , précautions d’emploi)


Le henné

Noir, il vient d’Iran

Sa compo:

On peut lire au dos de la boite:

Ingrédients: indigofera (Il s’agit généralement d’arbuste, mais certaines sont des plantes herbacées. Certaines de ces espèces, en particulier Indigofera tinctoria et Indigofera suffruticosa, sont utilisées pour produire la teinture d’indigo.)

L’application:

Leur mode d’emploi dit:
Gantez vos mains. Mélangez le henné à de l’eau chaude, afin d’obtenir une pâte onctueuse. Appliquez sur cheveux propres et secs, mèche par mèche, de la racine à la pointe du cheveu.

Laissez agir 30 minutes pour une simple coloration, 1 heure maximum pour un traitement plus actif (revitalisation et coloration plus profonde) La teinte est obtenue après 20 minutes. Rincez soigneusement vos cheveux, puis lavez les avec votre shampooing habituel. Séchez, coiffez.

L’indigo a besoin d’un temps de pause plus long que le henné et doit être au contact de l’air pour libérer ses pigments. Vous pouvez ajouter du bicarbonate de soude pour renforcer la couleur, et laisser poser à l’air libre (choisissez du bicarbonate alimentaire, de meilleure qualité que celui utilisé pour le ménage)

j’en ai mis à peu près deux cuillères à souple

Mon test et résultat

J’ai donc ouvert la boite et bien qu’habituée à l’odeur du henné ou de l’indigo (à force on apprends à aimer) celle là, m’a carrément sauté au nez( c’est le cas de le dire)

elle est forte oui mais un peu comme le shikakai on a envie de tousser, j’ai donc retenu ma respiration le temps de verser la poudre dans le récipient.

En remplaçant l’eau par du thé, vous augmenterez l’intensité de la couleur. j’ai donc mis du thé noir chaud sur la pate jusqu’à ce qu’elle ai la consistance souhaitée.  puis j’ai aussitôt appliqué, sur cheveux propres et démêlés à l’aide de gant car ça colore vite les ongles en bleu sinon.

que dire sur l’application sur les cheveux…

un gros désastre ! si vous manquez naturellement de patience, cela va mettre vos nerfs à rude épreuve. en prenant une noisette de henné et en l’étalant sur vos cheveux, ça accroche pas, les 3/4 retombent, et au final y en aura davantage dans votre lavabo que sur vos cheveux. J’ai l’habitude de poser de l’indigo seul et ça n’a jamais été aussi chiant pénible que celui là. Bon bien que rudement déçue et assez agacée de m’acharner sur ma tignasse à l’aide de pelle de sable, je persiste (tétue c’est clair) et finalement parvient à étaler tant bien que mal sur les cheveux, mais tous n’auront pas la chance d’etre baptisé au henné. Meme en ajoutant de l’eau chaude, la pate n’est pas davantage onctueuse.J’applique tant bien que mal, et avec un seul sachet et tout ce qui tombe il n’y a pas assez de pate. Je laisse donc poser qu’une heure à l’air libre en tentant de ne pas trop bouger car sinon ça s’effrite et tombe.

L’état de mon lavabo après l’application (depuis + de 10 ans de henné j’étais passée maître dans l’art d’appliquer sans qu’une seule goutte de henné ne tombe) là c’est impossible de ne pas salir (et attends de marcher hehe)

J’étais partie sur du 2h mais vu l’application et les retombées dès que tu bouges la tete, tenir une heure relèvera de l’exploit.

Rinçage et résultat

Cheveux avant le henné

Cheveux après le henné

Le rinçage est long et laborieux. Si comme moi vous rincez votre henné penchée en avant, vous allez choper un bon mal de dos.
Meme en mouillant abondamment les cheveux, les grains de henné restent collés comme du miel sur cheveux secs. Les cheveux ont l’air secs. J’ai donc rincé un maximum en tentant avec une main de presser les mèches et frotter le henné, puis j’ai appliqué abondamment un après-shampoing maison, ce qui a considérablement aidé la chose! Du coup l’après shampoing rattrape l’effet sec et les adoucit.

Une petite astuce que je vous donne, et que j’utilise souvent:

niveau coloration ça a un poil assombri

Ou le trouver?

sur le net,
ou dans les magasins bios

Marque: Nomade Palize

vous avez leur site ici: http://www.nomadepalize.com/Hennes.php

Quelques infos supplémentaires concernant ce henné (ces infos viennent de leur site):

  • Le henné noir (Indigoféra) est une plante annuelle dont les graines sont semées à la fin du mois de mars. On effectuera, au cours de cette année de culture, 3 cueillettes (Mai, Mars et Novembre). Comme pour le henné rouge, à la fin de chaque cueillette, les feuilles sont séchées près de leur lieu de production pendant une dizaine de jours.
  • Après le séchage, les feuilles des hennés sont transformées dans un atelier traditionnel à Yazd. On y broie les feuilles de façon artisanale à l’aide d’une meule en pierre et on procède ensuite à leur tamisage, puis à leurs conditionnement et mise en boîte définitive

le prix:
en magasin bio à 5.75 euros , sur le net, un peu plus cher:

chez AlterAfrica à 6,47 EUR (ici)

chez Aroma-zen Chez 5.67€ ( ici)

Ma note: 7/20

Application: 0/5
Présentation: 3/5
Coloration : 4/5
Rinçage, odeur: 0/5

si vous tenez à l’essayer, je vous conseillerai de le mélanger à un autre henné afin qu’il prenne mieux sur le cheveux et ne s’effrite pas à l’application.

Publicités
Publié dans Astuces

✪ L’intéret d’un shampoing clarifiant en photo ✪

Depuis quelques temps j’ai remarqué que mes cheveux étaient moins réceptifs aux masques, par exemple, d’habitude lorsque je fais un henné aux poudres ayurvédiques (henné neutre, amla et Kapoor kachli)mes cheveux brillent, sont volumineux et je les sens vraiment bien. là j’ai l’impression que c’est comme si je faisais rien, et en plus, ils semblent lourd, poisseux.

donc ni une ni deux je sors l’artillerie lourde (oui en milieu home made/addict au bio, un shampoing clarifiant c’est le plus « agressif » en haut de l’échelle cosmétique)

ce qu’un shampoing clarifiant va apporter?

✿ il enlève les résidus qui se trouvent sur vos cheveux (produits, pollution etc)

✿ c’est comme une gomme sur une feuille blanche, vous avez dessiné, y a de jolies dessins mais au bout d’un moment y a plus de place libre, vous gommez tout, sans agresser, là ça va marcher pareillement, ça va remettre le cheveu à nu, mais attention ça ne touchera pas à vos colorations que ça soit chimique ou végétale (à moins de se farcir la tete tous les jours pendant quelques temps) car meme naturels, les produits maisons ou bios s’accumulent sur le cheveu et une fois par mois ou tous les deux mois, un shampoing clarifiant va vraiment les alléger et les rendre plus réceptifs à vos prochains soins

ma méthode

j’ai choisi au bicarbonate de soude, car l’argile verte m’assèche beaucoup les cheveux meme avec d’autres hydratants (mais si vous voulez utiliser l’argile, il faut enduire les cheveux de l’argile en mélangeant l’argile verte à de l’eau, laisser poser 15 minutes en veillant à ce qu’elle ne sèche pas) puis rincer et faire comme à votre habitude)

>Avec ce produit il y a deux possibilités soit mettre du bicarbonate (bicar pour les intimes) dans votre dose de shampoing, soit pur mélangé à de l’eau pour former une pate puis appliquer sur vos cheveux en massant doucement

vous etes prete? on y va attention aux yeux ! je précise que mon dernier shampoing clarifiant remonte à novembre de l’année dernière soit plus de 6 mois mine de rien!

j’ai mis donc un fond d’eau avec un tiers de bicarbonate
de l’eau chaude pour éviter de bondir en l’appliquant (car froid on se le farcit déjà au rinçage pour refermer les écailles des cheveux)

je vous préviens les images suivantes sont violentes
je précise que j’ai lavé mes cheveux la veille au soir, ils sont propres, je n’ai pas fait de sport, ni autre effort qui aurait pu salir
quand j’ai vu la couleur de l’eau j’ai été bluffée ! mes cheveux se sont débarrassés non pas de crasse ou autre truc corporel, mais bien de couches de produits meme naturel qui se sont accumulés, ainsi que certainement de la pollution etc mais étant au naturel depuis presque un an je m’attendais pas ce que mes cheveux rejettent autant

j’ai commencé pour les laver à tremper les longueurs dans le bol, masser, essorer et retremper
c’est là que ça a commencé à colorer l’eau

puis pour le reste des cheveux (racines et cheveux près du crane) j’ai versé l’eau, massé puis rincé le tout
comme ils sont soyeux j’ai pas fait d’après shampoing

j’aime beaucoup le résultat !

voilà un avant après

mon ressenti!
je vois vraiment l’avant après! déjà au toucher ils sont légers,très doux, soyeux, meme le démêlage est facilité ça glisse sans accrocher! j’ai l’impression que l’indigo ressort encore plus 🙂 Vraiment je les sens au top de leur forme , vraiment comme je les aime, ils sont transformés! je referais d’ici un mois ou un mois et demi.

mes cheveux étaient, avant mon passage au naturel ,frisés, puis à force de henné ils sont maintenant ondulés. les photos où ils sont raides c’est après démélage, ça me casse les boucles, mais en humidifiant avec un spray elles reviennent naturellement

Publié dans Soins visages et nettoyage

Démaquillant bi phase aux huiles et sirop d’agave

J’ai suivi cette recette (je vous conseille fortement son blog qui est vraiment chouette)

Démaquillez vous , article de Antigone

J’ai juste personnalisé cette recette

en choisissant l’huile d’abyssinie (Nourrissante et émolliente,  protège la peau de la déshydratation et apporte à la peau un effet satiné très doux) et celle au sésame (restructurante et nourrit la peau sans laisser de film gras)

Recette pour 125 ml:

30 ml d’huile d’Abyssinie
30 ml d’huile de sésame
15 ml de sirop d’agave
5 g de bicarbonate de soude
45 ml d’eau

Dans un bol mélangez le bicarbonate dans l’eau

puis ajoutez les huiles

puis le sirop d’agave (le mélange s’épaissit)

Faut bien mélanger avant utilisation
je laisse au frigo le reste du temps
ça démaquille en douceur, ça se présente sous une forme de gelée légère , la peau et vraiment bien démaquillée et toute douce après
je vous la recommande !

 

petit edit : je l’utilise tous les soirs, par contre avec un disque a démaquiller en tissus, lavable, c’est top. car le disque de coton faut en mettre pas mal pour que ça mouille le coton qui absorbe beaucoup, alors qu’avec un disque lavable, une ou deux pression suffit ça humidifie bien et démaquille plus rapidement