Publié dans Mes coupes de cheveux

Août: mon dégradé (sans toucher à la longueur)

Moi et les ciseaux c’est un peu ça:

Comme beaucoup d’entre nous j’ai connu la fameuse expérience du coiffeur « mieux vaut trop que pas assez »

tu demandes qu’on te coupe 2 cm et tu ressors avec 10 cm en moins

donc quand vient le moment ou t’as envie de couper/ dépointer tu te dis bon le coiffeur là c’est pas la peine

donc on se lance , et comme on dit, on n’est jamais mieux servi que par soi meme

Les cheveux c’est super important!

  • coco chanel déclarait meme  » une femme qui se coupe les cheveux est une femme qui s’apprête à changer de vie » (nos cheveux expriment donc notre moi profond, c’est expression directe de notre personnalité)

* Dans la Bible, lorsque Samson a perdu ses cheveux il a aussi perdu sa force ( Dieu a rendu Samson très fort, et plus ses cheveux poussent, plus il devient fort) comme quoi les cheveux représentent aussi une force, un signe de puissance

revenons à nos cheveux!

l’avantage de couper soi meme c’est qu’on contrôle les centimètres coupés (1 cm c’est 1 cm, là tu te retrouves pas avec 5cm de scalpés)
j’entends de là Christina Cordula (et la tronche choquée du coiffeur) quand la femme en transition relooking dit qu’elle se coupait elle meme les cheveux

pardon mais quand tu vois le coiffeur effiler un max, bonjour les pointes fragilisées (sans parler de la case décolo et vas y je te fais une nouvelle couleur, et je te les noie sous le silicone après tout mieux vaut trop que pas assez)

enfin…

j’avais envie de davantage de mouvement, et d’avoir des boucles un peu partout, (elles sont davantage prononcées en pointes) et avoir les cheveux tous au meme niveau, me donnait une impression de monotonie, meme si on voit que les pointes sont épaisses.

j’ai donc coupé sur cheveux mouillés (ça casse pas le cheveux contrairement sur cheveux secs) et après avoir chauffé mon ciseau (pour cautériser la coupe) quelques mèches en les prenant de plus en plus bas . (j’ai fait une raie au milieu, et sur la partie gauche, j’ai tracé chaque fois une raie en coupant une meche sur deux , les mèches coupées vers le bas sont plus longues que celles coupées plus haut) ça fait comme un escalier, mais discret car j’ai pris une meche sur deux. Un peu compliqué à expliquer … voilà un schéma (comme vous le verrez j’étais pas la 1ère en dessin au collège XD )


je n’ai pas effilé les mèches coupés (au lie de couper net, quand on effile on coupe en biais, en diagonale, ça fait moins épais à la pointe)
pour deux raisons!
* effiler ça fragilise les pointes
* je voulais du volume  et raviver les boucles (cheveux plus légers)

voilà le résultat

donc au final, les boucles sont plus souples et légères, davantage de mouvement, et de volume 🙂

Publié dans Mes coupes de cheveux, Résultats des bienfaits en photo

Bilan d’un an de 100 % naturel – Evolution en photo (coupes , dépointages, massacres)

L’année dernière, au mois de juillet, au départ ils étaient tres secs, emmêlés facilement, cétait un sacré boulot à déméler, ils étaient électriques lors du brossage, et se re emmêlaient vite. Au toucher ils étaient secs. j’avais fait un dégradé progressif qui faisait qu’au bout des pointes ça faisait un triangle inversé. A l’époque je faisais du henné, mais question soin ça se limitait à un shampoing et après shampoing bien chimique bourré de silicones. Ce qui m’a emmenée à m’intéresser au naturel? la force des choses, mon fils , grandissant, j’avais un peu plus de temps à moi, donc j’ai commencé à lire des articles sur le naturel, le bio et étant dans le henné depuis plus de 10 ans, ça me paraissait la suite logique, mais je crois que l’élément déclencheur a été ma prise de conscience de la grosse arnaque des produits du commerce , et déchiffrer leur compo, là tu te prends une gifle et tu ouvres les yeux. je suis donc passée au naturel, mes enfants ont que du naturel ou du bio (soit j’achète bio, soit je fais moi meme)

un mois après, que du naturel, plus de chimique, ils sont doux, soyeux, plus de nœud ils sont plus jolis. je débute doucement et commence par faire moi meme mes shampoings, après shampoing, et hennés soins. je découvre le henné gloss.

2 mois de naturel, je fais des masques au henné et poudres ayurvédiques , je fabrique mes après shampoings à la noix de coco, je fais un henné brun grenat, et un henné noir, mes cheveux foncent.

octobre, déjà 3 mois de naturel
je teste les leave in, mais sur mes cheveux peu poreux c’est trop lourd, je mets un spray hydratant chaque jour, je fais un henné neutre/semaine et un henné noir tous les 1 jours
1 ere coupe de pointes qui va égaliser les longueurs et enlever le dégradé par palier que j’avais
je perds un peu mes belles frisettes (trop de hennés), je fabrique mes premiers gloss , je découvre le coco silicone. coté routine je garde le spray aloe glycérine, et mes masques aux poudres

4 mois de naturel: novembre
je mets au point un spray à base d’amla
je commence les bains d’huile
je fais un carré plongeant le 14 novembre (misere de misère qu’est ce qui m’a pris ?!)
et donc après quelques jours je décide de dooper la pousse
je fais mon 1er shampoing clarifiant

décembre, 5 mois

je stoppe momentanément les après shampoings que je faisais et ne les brosse plus après le shampoing, afin de préserver les boucles
2.5 cm de pousse
je coupe 3/4 cm devant pour éradiquer peu à peu le coté plongeant

janvier 2015: 6 mois!
j’entretiens mon noir avec des masques spéciaux cheveux noirs, ou du henné
je teste le conditionneur végétal mais il est plus lourd sur mes cheveux
j’utilise des sprays spécial pousse
je fabrique mes propres liniments pour mon fils et pour me démaquiller

Février: 7 mois
je fabrique mes 1er baumes à lèvres ainsi qu’un démaquillant maison
je fais de l’indigo pur qui me donne les reflets bleus
les cheveux ont bien poussé dans la nuque
je shampouine avec du shikakai, recette adoptée
je ne fais plus de bains d’huile mais j’en mets dans mes hennés soins
je tambouille avec le coffret Liss and shine

Mars : 8 mois je flingue le carré plongeant et fait un carré droit, sacré perte de longueurs snif

je découvre l’honeyquat et l’adopte dans mes sprays
je fabrique aussi des recettes pour enfants (gel douche etc)
je fais mon 1er dentifrice et on 1er shampoing solide
je me démaquille uniquement avec les disques lavables que j’ai crées
je crée mon 1er deo
ce mois ci j’ai plutôt exploré l’ère tambouillesques, j’ai pas changé grand chose à ma routine capillaire je me concentre sur des recettes beauté ou pour la maison (bu revoir ces cheveux courts ça fait froid dans le dos)


avril: 9 mois
je commence le rituel du soir des coiffures protectrices,
je teste la spiruline en masque , j’apprécie les après shampoings Lavera, je fabrique ma lessive
je fais rien de spécial, rien niveau pousse, et pourtant ils ont énormément poussé ce mois là

mai : 10 mois
je ne les lave plus qu’avec des shampoings solides, continue les hennés hebdomadaires (neutres)
je continue les sprays
mes boucles reviennent peu à peu, j’ai dépointé 2 cm
je tente d’éclaircir ma chevelure a coups de lait de coco et d’argile verte (coup de tete) puis ça marche pas et je change d’avis ( je suis assez impulsive quand j’ai quelque chose en tete d’où le coup du carré plongeant qui me sert de leçon)

juin: 11 mois
je fais un spray quotidien à l’honeyquat pour hydrater et continue les masques chaque semaine (henné neutre ou poudre ayurvédiques)
retour des boucles en force avec anglaise,
coiffures protectrices la nuit (macarons, mais plus souvent les tresses)

juillet: un an !!!
maintenant, je ne fais que ceci:
tous les jours hydrater (le soir après démelage) avec du gel d’aloe vera et je scelle l’hydratation en passant une noisette d’huile dans les cheveux (parfois un peu d’huile aux pointes)
puis ma coiffure protectrice adoptée c’est le chignon haut
une fois par semaine un masque henné neutre ou poudres ayurvédiques avec actifs , thé nir suivant l’effet recherché
plus de henné noir car les poudres foncent mes cheveux
lavage avec un shampoing solide ou au rhassoul/shikakai

et très peu d’après shampoing (visuellement je mets l’équivalent d’une piece de deux euros dans la main, avant j’avais la main lourde)
j’ai fait le tour 🙂 j’ai retrouvé mes boucles d’antan et mes anglaises 🙂 comme quoi l’effet lissant du henné peut etre réversible



bilan:
j’ai appris à comprendre mes cheveux et ce qu’ils aiment , j’ai retrouvé une qualité et un volume supérieur à mon départ dans le naturel, je retrouve de la longueur peu à peu, mon objectif pour cette année jusqu’à décembre serait de retrouver la longueur que j’avais avant la coupe carré plongeant

plus jamais d’idée comme un carré plongeant!! (mais fallait que je le fasse sinon ça m’aurait taraudée un moment)

j’ai sacrément allégé ma routine et mes cheveux & boucles s’en portent mieux, faut dire que je me suis rendue compte que les premiers mois à trop vouloir bien faire je faisais trop de soins, ils étaient donc plus lourds, les boucles détendues, et après un shampoing clarifiant et une routine allégée ils vont mieux. j’ai découvert des cheveux très différents de ce qu’ils étaient avant, ils sont plus beaux. Je continue donc sur cette lancée.

en bonus une mosaïque de cette année naturelle

on se rend compte avec cette mosaïque que je me suis retrouvé « à zéro » question longueurs en mars ou j’ai du faire un carré droit et égaliser tous les cheveux
de mars à juillet je me rends compte que la pousse est impressionnante

et …..

le meilleur pour la fin
un comparatif entre avant (avec du chimique) et maintenant au boulot d’un an de naturel

Publié dans Mes coupes de cheveux

Nouvelle coupe, longueur sacrifiée ! Oui oui!

Alors, j’ai toujours rêvé d’avoir les cheveux supers longs, mais dernièrement, j’en ai eu un peu marre de pas avoir de coupe nette, je trouvais mes cheveux trop longs  (non, ils sont jamais trop longs) mais mes boucles me manquaient, l’épaisseur aussi, et ayant le visage ovale, cette longueur m’accentuait le coté ovale alors qu’il aurait fallu du volume sur les cotés pour équilibrer.

J’ai donc réfléchi un moment, car couper est un grand pas surtout pour quelqu’un qui a la phobie des ciseaux comme moi !!

Mais je ne regrette pas, au contraire, puis ça leur fera du bien, et si ensuite j’ai envie de cheveux longs, je re laisserais pousser, surtout avec le naturel ils poussent vite

Sans plus tarder la photo !

carré plongeant long & bouclé

j’ai donc fait (enfin une coiffeuse) m’a fait un carré plongeant long, sur cheveux bouclés

là elle me les avait lissés puis humidifiés avec un vapo d’eau, donc sur les photos ils sont pas vraiment bouclés

Publié dans Mes coupes de cheveux, Résultats des bienfaits en photo

Couper les pointes – passage obligé pour donner un coup de fouet et récupérer de la masse aux pointes

Parfois les pointes deviennent filasses, de moins en moins épaisses, elles ont besoin d’être coupées!

Outre le fait que ça va épaissir vos longueurs, enlever la partie fourchus ou « usée », ça fait vraiment du bien aux cheveux! Certaines attendent le bon moment pour les couper, par rapport au cycle lunaire.

Aujourd’hui j’ai donc coupé des cm , afin surtout d’enlever un reste de dégradé! sur cheveux frisés ça va ça fait pas flagrant mais une fois mouillés et démêlés on voit bien les paliers

J’avais envie d’uniformité et pouvoir aussi avoir un bon point de repère avoir de voir ou en est la pousse de cheveux (j’ai débuté au début du mois une cure levure de bière active + spiruline)

donc un ptit avant après coupe:

(cheveux humidifiés et coiffés juste avant la photo)